Apprendre l’anglais en jouant

L’anglais et toute autre langue vivante d’ailleurs ne devait pas être enseignée autrement qu’en jouant. Nous avons appris notre langue maternelle avec envie, plaisir et nullement sous la contrainte. Il devrait en être ainsi pour n’importe quel apprentissage. Dans cet article je voudrais vous faire découvrir un organisme de formation pas comme les autres : les petits bilingues.

 

1. Pour qui et combien ? :

Cet organisme transmet la langue anglaise de 1 à 99 ans 🙂 mais je ne vous parlerai que des plus jeunes. Voilà deux ans que j’ai inscrit mes enfants dans cette structure. Je suis tombée totalement amoureuse de leur pédagogie axée uniquement sur le jeu. Une heure par semaine, les enfants jouent avec une anglophone (en anglais bien sûr) et développent leur conscience phonologique, l’accent, leur vocabulaire et leur appétit face aux langues. Il y a un coup non négligeable et quand on a une famille nombreuse et des moyens restreints ça peut devenir compliqué. Je ne dis pas que c’est trop cher, attention, car les employés ne sont pas bénévoles et la qualité est là ! Il faut donc compter en moyenne 400 à 500 € par enfant pour une année complète. J’ai donc fait ce sacrifice pour mes enfants qui ont adoré !

 

2. La motivation

Certains y inscrivent leurs enfants parce qu’ils veulent qu’ils apprennent l’anglais parce que c’est important pour leur avenir. Moi j’y ai inscrit mes enfants parce qu’ils me le demandaient. Et je n’ai inscrit que ceux qui le demandaient. Ma fille de 4 ans est très attirée par les langues étrangères et quand elle se retrouvait là-bas, ce n’était que du bonheur pour elle. D’ailleurs son bonheur était tellement visible que toutes les animatrices étaient conquises par ma fille. Doit-on lui coller l’étiquette d’enfant sage ? Non. Elle pique des crises de colère, boude, s’amuse, se dispute, câline, joue comme tous les autres enfants. Mais qu’est-ce qui a fait la différence ? Sa motivation, son envie, son désir ardant d’apprendre et pratiquer cette langue. Je pense que tout apprentissage devrait partir d’une motivation interne.

 

3. Les jeux :

Le plus important dans une activité, c’est le plaisir qu’on prend à la faire et très souvent la dimension du jeu y est pour quelque chose. Pour exemple dans ces structures, les couleurs ont été apprises en entassant des gobelets ikea, en plaçant ses pieds sur un tapis multicolore…

 

J’ai trouvé ces tapis sur ce site : tapis multicolores de 25 à 100 € en fonction de la taille souhaitée.

Avec ma fille à la maison nous reproduisons ce type de jeu comme vous pouvez le constater sur la vidéo ci-dessous. La même méthodologie est utilisée pour les plus grands. Ainsi mon fils de 12 ans a révisé les verbes irrégulier grâce à un dobble des verbes.

 

4. Découvrir leur centre :

Voilà un extrait vidéo d’un des centres existants. Ils sont tous basés sur la même philosophie et forment les nouveaux centres désireux d’ouvrir une structure dans leur ville.  Il y en a plusieurs en France et pour découvrir si l’un existe près de chez vous, rendez-vous sur leur site ici : Trouver un centre.

Postez Votre Commentaire Ici