Une journée pénible

Il y a des jours où mon self-contrôle est rudement mis à l’épreuve et aujourd’hui en était un… Dalilou (3 ans 1/2) a été aujourd’hui d’une sensibilité exacerbée à un point où la moindre contrariété finissait en pleurs et toutes les mises en pratique des aptitudes que je connaissais ont seulement permis d’accueillir ce trop plein de sentiments qui l’envahissaient…
Elle avait un malaise qu’elle même n’aurait su expliquer. Même si moi, sa maman, avait une petite idée de ce qui devait certainement le provoquer, elle, n’était pas capable de mettre des mots dessus. Et la seule expression qu’elle connaisse bien pour exprimer son mal-être, c’est pleurer…
Quand je vous dit que durant 5 heures durant, je l’ai entendu crier dans mes oreilles (car son mal-être devait se faire entendre précisément ici) avec de petites intermittences de silence d’à peine 5 minutes, je vous jure ne pas minimiser mes mots.

 

Alors j’ai accueilli du mieux que j’ai pu tout ce trop plein d’émotions si lourd à porter pour ce petit bout de 1 mètre de haut.
– j’ai baissé la voix pour qu’elle s’oblige à baisser la sienne afin de m’entendre
– j’ai câliné pendant qu’elle sanglotait
– j’ai proposé des choix quand l’occasion se présentait…
– et une fois j’ai parlé sèchement parce que mon système nerveux n’en pouvait plus, et j’ai mis mon casque dans mes oreilles pendant qu’elle continuait de crier à mes côtés (je sais ce n’est pas bien, mais je vous rappelle que je ne suis qu’un humain. Il y a 10 ans, c’est une fessée qui serait tombée).

 

L’après-midi a été une succession de crises. Il y en a tellement eu que je ne me rappelle même plus les causes de chacune. En voilà quelques unes…

 

CRISE 1 :

Elle voit une enveloppe parmi mes courriers et veut se l’approprier pour faire comme maman. Ce n’est pas possible, je lui propose alors une alternative en lui offrant un autre courrier moins important… Elle se jette au sol et se met à hurler. Me rejette. Je me sauve dans ma chambre où elle me rejoint rapidement pour finir de me faire entendre sa puissante colère. Puis se calme et me demande pardon.
Un câlin. Puis elle me demande cette fameuse enveloppe de substitution que je lui avait proposé en alternative alors que je venais juste de prendre mon PC pour travailler. Je lui dit alors oui, dès que j’aurai fini. Mais elle insiste et n’obtenant pas de réponse immédiate à son ordre, se remet à hurler de plus belle… Je baisse la voix jusqu’à chuchoter et elle finit par m’écouter. Je lui propose alors toujours en chuchotant de disposer d’une chaise et d’attraper cette fameuse enveloppe puis de me la montrer. Elle s’arrête instantanément et dit “ok”.
Elle revient très rapidement avec la dite enveloppe.

 

CRISE 2 :

Entre deux câlins, les mains de Dalilou se baladent sur le PC de maman si attirant. Maman demande une fois gentiment à Dalilou de ne pas brancher et débrancher sans arrêt les écouteurs. Puis maman, agacée, fini par enlever les écouteurs des mains de Dalila en expliquant qu’ils coûtent cher et s’abîment facilement, ce à quoi Dalilou répond non et se remet de plus belle à hurler… Les écouteurs ne lui reviendront pas, mais en échange j’accueillerai ses sentiments en la serrant fort dans mes bras jusqu’à ce qu’elle se calmera…

 

CRISE 3 :

Dalilou joue calmement dans la salle (enfin !) mais pas pour longtemps. L’envie de faire pipi monte brutalement et elle se fait pipi dessus. Elle se remet à hurler de plus belle et refusera de se changer ou même de se laver pendant 1 heure, restant assise, entêté dans la même position… Mes propositions de sorties n’y changeront rien. Ce n’est qu’une heure plus tard qu’elle se calmera, acceptera de se laver et de se changer pour sortir m’accompagner faire quelques courses…

 

L’air nous fera du bien à l’une comme à l’autre. Je n’aurai pas de crises de larmes au magasin mais croyez moi, j’ai mis toutes les aptitudes que je connaissais pour les éviter et je suis fière de mon avancement car je reviens de loin ! Allez je donne des petits bonus pour rassurer toutes les mères du monde :
– Dehors, elle refusera de marcher et insistera pour s’asseoir sur mon petit caddie, ce qu’elle adore faire.
– Elle ne voudra pas sortir de la poste car n’aura trouvé qu’un ticket d’un distributeur automatique. Un pain au chocolat détournera son attention des tickets.
– Arrivé au supermarché, elle refusera de descendre du caddie et cherchera à s’asseoir sur les courses. Ma proposition de m’aider à prendre les courses lui fera oublier son envie de s’asseoir.
– Elle voudra que j’achète un plat cuisiné à la place de mes olives, mais je détournerai son attention en lui disant d’aller acheter les courgettes et de les peser…
Le reste de l’après-midi se déroulera enfin sans encombre…

 

Vivement le dodo, ils sont si mignons quand il dorment mdrrrrr (mère indigne).

Ah mais je les aime mes choupinous 🙂

 

PS : Entre le moment où je vous ai écrit cet article et le moment où elle est partie dormir, elle a quand même eu le temps de faire pipi sur mon lit parce que je jouais avec elle à lui faire des chatouiles… Ah c’est que je les aimes mes bouts-de-chou

N'hésitez pas à partager l'article sur vos réseaux sociaux en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Facebook
WhatsApp
Email
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Les derniers articles du blog des supers Mom's

IEF : nouvelle loi

Depuis le 5 décembre 2018, le projet de loi pour une école de la confiance est débattu au parlement. Ce projet de loi, sous couvert du ministre de l’éducation Jean-Michel Blanquer, a finalement été voté et publié le 26 juillet 2019 sous le numéro 2019-791. Ce pavé de 190 pages …

Lire et écrire

Lire et écrire font partie de l’histoire, nous permettent de partager nos histoires, de transmettre nos savoirs et d’en découvrir de nouveau. Ce sont aussi des actes qui s’apprennent dans notre enfance et qui deviennent vite des gestes automatisés pour notre cerveau. Toutefois pour certains enfants voir adultes, ces apprentissages …

Le suivi des enfants en ief

Lorsqu’on fait l’IEF (Instruction En Famille), une de nos plus grandes appréhensions c’est bien l’inspection annuelle de nos enfants. Tout parent y ayant déjà goûté connait ces sueurs froides que nous provoquent ces contrôles pédagogiques. Certains se passent très bien et d’autres sont de véritables tortures psychologiques. Il est vrai …

Les Atomos

Les atomos, c’est mon premier livre 🙂 Comme vous le savez j’ai été enseignante de physique chimie pendant 10 ans et j’ai eu la chance de l’être au collège et au lycée. Je n’ai jamais compris pourquoi cette matière était présentée avec un programme aussi lourd et rebutant alors qu’elle …