L’estime de soi

L’estime de soi… pas facile de se la donner celle-là ! Samedi 20 mai marquera désormais un souvenir dans ma mémoire. C’est un jour qui marquera la bifurcation d’une vie : j’ai définitivement enlevé le couvercle du bocal dans lequel j’étais enfermée depuis des années. Ce bocal, je m’y suis trouvée de par l’éducation opprimante que j’avais reçue. Humiliation quotidienne d’un père qui pour mon soi-disant bien passait son temps à me dire que ce que je faisais n’était jamais assez bon, qui ne trouvait jamais un mot gentil à dire et réprimait toute tentative d’autonomie et d’initiative pour mettre fin à une éventuelle émancipation qui lui aurait fait perdre le contrôle de ses choses…

J’ai quand même fait partie de celles qui avaient plus ou moins bien réussi ses études, l’envie de mettre fin à la domination subie était si forte qu’il fallait à tout prix que je réussisse pour me prouver que j’étais quelqu’un et non pas une marionnette qui obéissait au doigt et à l’œil.

Malgré toutes mes idées foisonnantes, je n’en ai jamais mis une seule en application. La peur de l’échec était trop cuisante, la crainte de décevoir mon entourage était trop importante. Jusqu’au jour où Dieu a mis sur mon chemin ce qu’on appelle une vraie amie. Celle qui sera à tes côtés quoiqu’il se passe, et qui m’a dit : « mais c’est quoi ton problème ? Tu as pleins d’idées, pourquoi tu ne te lances pas ? »

Il ne m’en fallait pas plus, cette amie qui avait réussi à partir de rien, à ouvrir une boutique sur Paris alors qu’elle était très jeune, me disait que j’étais capable… Voilà que 3 ans se sont écoulés depuis et chaque jour est une aventure de plus, et je ne me suis jamais autant amusée à travers cette reconversion professionnelle.

Mais certains tocs restent, et c’est difficile de les enlever. J’ai beaucoup de mal à aller vers les gens. J’étais quelqu’un de très introvertie, mais la lecture du livre de Dale Carnegie m’a fait comprendre que je devais me « forcer » à aller vers les autres. Et c’est ce que je fais timidement depuis 3 ans.

Mais hier, c’était le top ! L’association Exception’Elles de Marseille m’avait invité à un salon et demandé de faire une conférence sur le thème de mon choix. J’ai accepté sans même réfléchir et j’ai choisi de parler des 2 thèmes qui me tiennent le plus à cœur : l’éducation et les pédagogies. Mais je dois vous avouer une chose : je n’avais jamais fait de conférence de ma vie. Je savais que j’étais très à l’aise à l’oral, mes professeurs me l’avaient toujours dit, mais je n’avais jamais pensé à faire des conférences.

L’association avait agencé une pièce à l’étage pour les conférences au calme, mais malheureusement mis à part 2 auditrices, personne ne monta. Les visiteuses étaient bien installées dans le salon, telles des princesse, servies comme pour un mariage. Alors j’osais le pire, je descendis dans le salon, pris le micro, et fis une annonce en invitant toutes ces femmes à monter m’écouter. Mais personne ne vint….

Je pris alors mon courage à 2 mains et décidai alors d’aller à la rencontre de celles-ci. J’avais tout préparé, mon powerpoint, le stylo souris pour le faire avancer… Mais la luminosité de la salle étant trop importante, le powerpoint était invisible aux yeux de toutes. Alors j’ai tout lâché, mes notes, mon powerpoint et j’ai libéré ce qu’il y avait au plus profond de moi, comme quand j’enseignais devant mes élèves. J’ai fait ma folle, comme quand je fais rire mes enfants, et… ça a marché !

J’ai eu beaucoup de retours positifs sur ma prestation et j’avoue que ça m’a fait énormément de bien, mais surtout ça a eu un effet salvateur sur moi : je suis enfin libérée de toutes mes craintes et je sais aujourd’hui que je peux tout faire si Dieu le veut !

Je suis heureuse de cette expérience fantastique, heureuse des rencontres que j’ai pu y faire. Je sais aujourd’hui que dans chaque aventure je trouverai toujours un bien et que c’est juste à moi de positiver et de chercher ce bien !

Je suis aussi très heureuse de partager ces aventures avec vous, en espérant qu’elles vous apporteront comme elles m’apportent. On peut tous réaliser nos rêves, on peut tous changer et s’améliorer.

N'hésitez pas à partager l'article sur vos réseaux sociaux en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Facebook
WhatsApp
Email
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Les derniers articles du blog des supers Mom's

Lire et écrire

Lire et écrire font partie de l’histoire, nous permettent de partager nos histoires, de transmettre nos savoirs et d’en découvrir de nouveau. Ce sont aussi des actes qui s’apprennent dans notre enfance et qui deviennent vite des gestes automatisés pour notre cerveau. Toutefois pour certains enfants voir adultes, ces apprentissages …

Le suivi des enfants en ief

Lorsqu’on fait l’IEF (Instruction En Famille), une de nos plus grandes appréhensions c’est bien l’inspection annuelle de nos enfants. Tout parent y ayant déjà goûté connait ces sueurs froides que nous provoquent ces contrôles pédagogiques. Certains se passent très bien et d’autres sont de véritables tortures psychologiques. Il est vrai …

Les Atomos

Les atomos, c’est mon premier livre 🙂 Comme vous le savez j’ai été enseignante de physique chimie pendant 10 ans et j’ai eu la chance de l’être au collège et au lycée. Je n’ai jamais compris pourquoi cette matière était présentée avec un programme aussi lourd et rebutant alors qu’elle …

Auto-corriger ses écrits Freinet

La pédagogie Freinet met énormément l’accent sur l’autonomie de l’enfant et sa capacité à se perfectionner dès lors qu’il s’attaque à un sujet qui le passionne. Dans cet article je vous propose de découvrir l’entrée en grammaire avec une méthode naturelle. 1. Communiquer : L’enfant est amené au cours du …