Les conflits au parc de jeu

Qui n’a jamais eu à gérer les conflits lors des sorties au parc ? On tous pu assister au moins une fois dans notre vie à un conflit de parents qui se déchiraient entre eux devant les enfant afin de défendre sa progéniture. Certains parents ne se gênent d’ailleurs pas pour houspiller vertement les enfants des autres ! Quel spectacle déplorable… Nous nous laissons aller à nos émotions primaires jusqu’à en oublier que ce ne sont que des enfants… Je vais vous raconter comment j’ai transformé un conflit en véritable terrain de jeu.

 

1. Il était une fois au parc…

Alors que j’avais décidé de passer ma journée au parc, ma fille est venue se plaindre de deux petits garçons qui les embêtaient tandis qu’elle creusait un trou au bac à sable avec son amie. Plutôt que de disputer les dits enfants, comme le font beaucoup parents dans les aires de jeux, j’ai choisi de leur proposer de les aider à recreuser un autre trou à un autre endroit. Ma fille a de suite accepté ma proposition. Me voyant arriver au bac à sable, les enfants ont tout de suite essayé de se justifier par peur de représailles (l’habitude à mon avis) ce à quoi j’ai coupé court avec un sourire en leur disant que je n’avais absolument rien dit. Peu de temps à prêt, les garçons sont revenus à la charge, et ma fille est de nouveau venu se plaindre.

Je me suis alors installée face à eux et je les ai écoutés. Voici notre échange :

– On veut jouer avec elles, on veut creuser avec elles, mais elles ne veulent pas.

– Humm je vois vous voulez jouer avec elles. Mais ne pensez-vous pas que pour jouer avec quelqu’un il faut accepter de prêter ses affaires ?

– Si ! Vas y on leur prête !

– Non je veux pas, dis le plus jeune

– Si prête leur ! dis le plus grand

– Je suis sûre qu’en unissant vos forces vous allez pouvoir creuser un grand trou.

– Tiens ! je te prête mon seau, dis le plus grand en arrachant le seau des mains au plus jeune.

Et les voilà tous avec le sourire à jouer ensemble. Le plus jeune un peu réfractaire a très vite compris que pour se joindre au groupe, il allait devoir faire des concessions, et son grand frère lui avait fait comprendre à sa façon.

Peu de temps après ma fille est venue me réclamer un paquet de gâteaux et en a distribué spontanément à tous les enfants du bac à sable. Elle s’est rappelé une phrase que je lui avait dite peu de temps auparavant. Parfois quelqu’un qui n’est pas gentil devient gentil quand tu lui offre quelque chose. C’est alors créé un attroupement d’enfants qui se sont mis à jouer ensemble dans la joie et sans conflit.

10 minutes plus tard je suis venue les prendre en photo et le grand trou s’était transformé en une pyramide de pieds ensevelis sous le sable 😍😍😍.

 

2. Faire confiance aux enfants et apprendre à s’effacer

Les enfants sont naturellement bons, généreux et bienveillants. C’est à nous, adultes, d’entretenir cette bonté naturelle plutôt que d’intervenir sur tout et rien pour “défendre notre progéniture”. Ils n’en ont pas besoin. Ils ont juste besoin qu’on leur fasse confiance sur leur capacité à résoudre les problèmes.

Intervenir sur tout et rien insinue que nos enfants ne sont pas capables de gérer leurs conflits eux-mêmes, ce qui absolument faux. Prendre la défense bec et ongle de son enfant au détriment d’un autre, lui donnera aussi un sentiment de puissance et de sécurité absolue, ce qui le rendra moins précautionneux sur son comportement vis à vis des autres.

On ne leur fait donc pas du bien en intervenant à tout bout de champ. Et puis il y intervenir et intervenir. Maintenant il est sur que si votre enfant est entrain de se faire rouer de coup, vous n’allez pas attendre que ça se termine, il faut prioriser ! Dans un premier , protection, puis dans un second temps écoute et enfin discussion si possible. Mais dans la majeur partie des cas, notre intervention peut être évitée et permettre à nos enfants de développer leur capacité à communiquer de façon apaisée.

Et puis en tant que parents, montrons l’exemple ! Vous sentez que la situation est tendue ? Jouez avec tous les enfants y compris ceux des autres parents, et mêlez vous au jeu, vous verrez que les enfants adorerons 🙂

N'hésitez pas à partager l'article sur vos réseaux sociaux en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Facebook
WhatsApp
Email
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Les derniers articles du blog des supers Mom's

IEF : nouvelle loi

Depuis le 5 décembre 2018, le projet de loi pour une école de la confiance est débattu au parlement. Ce projet de loi, sous couvert du ministre de l’éducation Jean-Michel Blanquer, a finalement été voté et publié le 26 juillet 2019 sous le numéro 2019-791. Ce pavé de 190 pages …

Lire et écrire

Lire et écrire font partie de l’histoire, nous permettent de partager nos histoires, de transmettre nos savoirs et d’en découvrir de nouveau. Ce sont aussi des actes qui s’apprennent dans notre enfance et qui deviennent vite des gestes automatisés pour notre cerveau. Toutefois pour certains enfants voir adultes, ces apprentissages …

Le suivi des enfants en ief

Lorsqu’on fait l’IEF (Instruction En Famille), une de nos plus grandes appréhensions c’est bien l’inspection annuelle de nos enfants. Tout parent y ayant déjà goûté connait ces sueurs froides que nous provoquent ces contrôles pédagogiques. Certains se passent très bien et d’autres sont de véritables tortures psychologiques. Il est vrai …

Les Atomos

Les atomos, c’est mon premier livre 🙂 Comme vous le savez j’ai été enseignante de physique chimie pendant 10 ans et j’ai eu la chance de l’être au collège et au lycée. Je n’ai jamais compris pourquoi cette matière était présentée avec un programme aussi lourd et rebutant alors qu’elle …