Introduire le zéro

Comme promis voilà mon article sur l’introduction du zéro. Et oui le zéro représente une leçon à lui tout seul ! Le zéro n’a pas toujours été considéré comme un nombre et toutes les civilisations n’ont pas éprouvé le besoin de représenter le rien ! Les premières traces historiques remontent à la période babylonienne (environ 3300 ans avant J.C), ce qui ne veux pas dire qu’il n’ait pas pu exister avant, cela veut juste dire qu’on n’a rien trouvé pour le prouver.

L’histoire du zéro varie donc en fonction des civilisations. Il a donc bien mérité une leçon a lui tout seul ce zéro 😉 !

Dites à l’enfant que vous allez aujourd’hui lui présenter un nombre un peu spécial qui a marqué l’histoire des civilisations anciennes. Certaines civilisations n’ont pas exprimé le besoin de s’en servir, mais aujourd’hui ce nombre est devenu incontournable et maintenant c’est son tour à lui de le découvrir. Ce nombre est la première case de votre boite, mais ce nombre étant vraiment spécial, vous allez le garder pour la fin.

Pour cette présentation, l’enfant connait au préalable les symboles des nombres de 1 à 9 qu’il sait associer à leur quantité.

Vous aurez besoin soit des fuseaux de la pédagogie Montessori, soit de 9 boites rectangulaires ainsi que de 45 baguettes (ou autres objets). Le nombre 45 est important car 1 + 2 + 3 + 4 + 5 + 6 + 7 + 8 + 9 = 45 !

Commencez par remplir les cases de 1 à 9. Selon la pédagogie Montessori, les présentations se font en silence. Vous devez seulement compter à voix haute. Je pense que ce principe est assez intéressant car il permet à l’enfant de se concentrer seulement sur l’apprentissage et pas sur autre chose. Mais il ne faut jamais perdre de vue que chaque enfant est différent et que ce qui marche avec l’un peut ne pas fonctionner avec un autre. Donc si vous pensez que pour votre enfant il est préférable de lui broder une histoire avec, alors faites-le ! Vous connaissez votre enfant mieux que personne au monde. L’essentiel est de prendre du plaisir à le faire 🙂

Une fois les fuseaux distribués dans les compartiments de 1 à 9, marquez votre étonnement lorsque vous lui ferez constater qu’il ne reste plus rien. Dites-lui alors : “c’est ça le zéro, c’est RIEN !”

Pensez à toujours réinvestir un apprentissage en faisant le lien dans la vie de tout les jours car la finalité c’est bien ça : que nos apprentissages desservent nos besoins journaliers !

Partagez l'article sur vos réseaux sociaux en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Facebook
WhatsApp
Email
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles du blog des supers Mom's

Maman entrepreneure et IEF : rêve ou réalité ?

Être maman, femme entrepreneure et faire école à la maison est-ce compatible, réalisable et surtout rentable ? Partout sur le net, on nous incite à devenir notre propre entrepreneur. D’ailleurs, nombreux sont ceux qui nous font miroiter avec des photos de vacances à couper le souffle. Ça semble si facile …

réglettes Cuisenaire et figures géométriques

Figures géométriques planes : les mémoriser en 3 étapes

La géométrie pose très souvent problème aux élèves. Moi-même étant jeune, je n’aimais pas ça et n’en voyais pas du tout l’intérêt. Faut dire que la façon dont c’est présenté à l’école n’est pas très attractive. Pourtant, quand on y réfléchit bien, notre quotidien est entouré de figures géométriques planes …

inspection académique

Les 15 erreurs qui m’ont fait rater ma première inspection académique

Ma première inspection académique a été un véritable fiasco pour mes enfants scolarisés au collège. Un fiasco ? Le mot est faible puisqu’on m’a enjointe à la fin de l’année scolaire de 2015 à re-scolariser mes enfants… Aujourd’hui, j’ai toujours cette impression de mal faire ou de ne jamais faire …

apprendre ses tables de multiplication

Tables de multiplication : 3 étapes pour les retenir définitivement

Les tables de multiplication sont un sujet récurrent parmi vos questions et donc un problème. Comment faire pour les apprendre et ne plus les oublier ? Mais je dirai qu’avant de se poser cette question, la vraie question à se poser c’est pourquoi les retenir ? Y a-t-il au final …