La Conjugaison

Qui n’a jamais cherché “conjugaison du verbe acquérir” sur Google ? Même adultes, nous sommes parfois en proie de doutes sur un temps ou un mode de conjugaison. Les statistiques réalisés en 2015 sur une dictée faites aux élèves de CM2, révèlent que le nombre d’erreurs a augmenté de façon très significative depuis 1987. Voir étude réalisée par le ministère de l’éducation nationale : les performances des élèves en orthographe en fin de primaire.

les performances en orthographe des élèves en fin de primaire

La difficulté de la conjugaison française

Pourquoi donc est-ce si difficile ? Je ne reviendrai pas dans cet article sur les difficultés orthographiques de la langue française, ayant déjà traité ce sujet ici : l’orthographe commence au CP.

Par contre il serait bon de prendre un peu de recul sur la conjugaison française, et force est de constater à quel point elle est complexe ! Tout d’abord il existe 4 modes de conjugaison. Un peu comme la mode qui suit les 4 saisons de l’année. Il y a le mode :

  • de l’indicatif
  • du conditionnel
  • du subjonctif
  • et de l’impératif

Mais comme si ça ne suffisait pas, il existe pour chacun des modes, différents temps. C’est à dire que pour chaque saison, il y aurait différents mois et que pour chacun de ces mois, on exigerait une tenue vestimentaire différente ! Sauf que chaque mode ne possède pas le même nombre de temps ! Ainsi il y a :

  • 8 temps pour l’indicatif
  • 2 temps pour le conditionnel
  • 4 temps pour le subjonctif
  • 2 temps pour l’impératif

Et enfin, pour couronner le tout, il existe différentes populations (les groupes de verbes pour ne pas les citer) qui ne s’habillent pas de la même manière, même si c’est la même saison et le même mois. Il faut en plus qu’ils aient des couvre-chefs différents en fonction de leur ethnie !

Bon, consolons-nous, les 1er et 2ème groupes sont des verbes plutôt réglos qui se conjuguent de la même manière… à quelques exception près comme par exemple : “je jette” avec “2 t” mais “nous jetons” avec “1 t”. On ne parlera pas encore ici du 3ème groupe qui frise l’anarchie ! Il n’y a pas de règles dans ce groupe et chacun y fait un peu ce qu’il veut !

conjugaison des verbes

L'oral avant l'écrit

Bon nombre d’élèves apprennent à conjuguer sans réfléchir, sans se relire et s’écouter. Un élève ayant fraîchement appris les règles de conjugaison des verbes du deuxième groupe pourra se retrouver à écrire sans réfléchir : “nous courissons” bien qu’il sache dire à l’oral “nous courons”.

Et c’est bien ça le problème : Une langue, avant d’être écrite, elle doit être parlée ! Pourquoi en serait-il autrement pour la conjugaison ? Ainsi lorsque ma fille m’entend dire : “le vélo ne tiendra pas sans la béquille”, à une autre occasion elle me dira : “tu peux me tiendre mon sac s’il te plaît ?” Ce n’est que le langage oral qui permettra de corriger cette erreur via la répétition de ma correction en : ” peux-tu me tenir mon sac s’il te plaît ?”

On comprend ici aisément l’importance de l’apprentissage de la conjugaison à l’oral avant l’écrit et c’est exactement ce que nous avons recherché à travers le jeu Conju’Gage que nous avons créé. Pour en savoir plus sur ce jeu, cliquez sur l’image ci dessous ou sur le mot en rose.

Les pronoms personnels

Avant de parler de conjugaison, ou de difficulté d’apprentissage, il serait bon de vérifier si l’enfant a compris ce que représentent les pronoms personnels. Ne sous-estimez pas cette étape. Lorsqu’on cherchait les fautes d’accord avec mes enfants, je m’étais rendue compte qu’ils ne savaient pas remplacer un groupe nominal sujet par un pronom personnel équivalent. Difficile d’accorder le verbe dans ces conditions. Pour y remédier, nous avons représenté chaque pronom personnel par de petits personnages. Ils sont à découper dans le document mis à votre disposition ici : Les personnages du jeu Conju’Gage.

Décrivez chaque personnage.

  • “je” est représenté par un personnage qui se pointe du doigt, car il parle de lui-même : “je suis grand.”
  • “tu” est représenté par un personnage qui en montre un autre et s’adresse à lui en disant “tu cours vite !”
  • “il” est représenté par deux personnages qui parlent d’un autre en disant : “il est drôlement fort !”
  • “elle” est représentée par deux personnages qui parlent d’une autre en disant “elle est très intelligente.”
  • “nous” est représenté par trois personnages qui se montrent du doigt et disent en parlant d’eux-mêmes : “nous sommes unis pour la vie”
  • “vous” est représenté par un personnage qui en montre deux autres et s’adresse à eux en disant “vous venez jouer avec moi ?”
  • “ils” est représenté par deux personnages qui parlent de deux garçons et disent “ils sont frères.”
  • “elles” est représenté par deux personnages qui parlent de deux filles en disant : “elles vont à la bibliothèque.”
À vous d’inventer vos propres phrases, et laissez l’enfant inventer les siennes. Le but est qu’ils comprennent que ces pronoms personnels remplacent des personnes. Puis plus tard ils comprendront qu’ils peuvent aussi remplacer des groupes nominaux.

Vous pouvez aussi inviter votre enfant à regarder cette courte vidéo ci-dessous pour jouer et apprendre à les associer.

Classer les verbes par groupe

Les groupes de verbes importent peu au final si on travaille davantage l’oral que l’écrit. Mais pour ceux qui souhaitent travailler cette partie, sans donner de règles toutes faites aux enfants (qu’ils oublieront aussi vite qu’ils les auront apprises), vous pouvez faire autrement. Inviter-les à les définir eux-mêmes via la manipulation.

Nous avons tout un article dédié à cet effet et afin de ne pas allonger la longueur de celui-ci, nous vous invitons à cliquer sur lien suivant pour avoir plus de détails sur la manipulation : les groupes de verbes. Vous pouvez aussi cliquez sur l’image ci-dessous pour être redirigé vers l’article en question.

Comprendre c'est apprendre

Une des difficultés que mon fils dyslexique a rencontré face à la conjugaison c’est qu’il n’en comprenait pas le but et qu’il confondait très souvent le passé-simple avec l’infinitif. Ainsi “je regardai” devenait très souvent “je regarder” ou “je regardé”.

Ces erreurs répétitives m’ont fait prendre conscience qu’il ne donnait pas de sens à la conjugaison. Déjà que les règles d’orthographe ont souvent des non-sens, dès lors que c’est possible, je cherche toujours à lui apporter du sens, du concret.

En me creusant la tête je lui ai dit : “Le verbe il est comme nous : il s’habille en fonction du temps. Toi quand c’est l’hiver, tu ne vas pas mettre un short, et bien le verbe c’est pareil, il change ses habits pour exprimer le présent, le passé ou le futur.”

Et là, une idée a germé. J’ai décidé de personnifier le verbe et de le représenter par un bonhomme élaboré grossièrement sur word, puis de lui créer des vêtements en fonction du temps. J’ai partagé ce document sur mon site le 10 avril 2016… et oui ça date ! D’ailleurs en 2020, j’ai découvert via instagram que le blog de Lutin Bazar utilisait aussi cette idée depuis 2014. Vous pouvez consulter son article ici : Conjuguer un verbe c’est…

Depuis, l’idée a muri et j’ai voulu l’agrémenter d’un jeu pour mémoriser la conjugaison des verbes. De là est né Conju’Gage. Notre infographiste Com’idéal est venue à la rescousse sublimer ces représentations en créant de toute pièce un nouveau personnage : Mr Verbe

 

Mr Verbe

Habille ton verbe ou conjugue-le !

Pour suivre la suite des explications tout en manipulant, vous pouvez télécharger le document gratuit mis à disposition sur le site et réalisé par notre très chère Cynthia de l’agence Com’idéal. Cliquez sur le lien suivant : Les personnages du jeu Conju’Gage.

J’aime beaucoup agrémenter tous nos apprentissages d’une petite histoire. Elle donne toujours un côté ludique et concret. Voici donc celle de Mr Verbe contée en vidéo :

Mr Verbe va pouvoir ainsi voyager dans le temps. Dans un premier temps on présente les 4 temps simples (voir même 3 pour commencer) : le présent, le futur et l’imparfait.

Pour manipuler, il suffit d’imprimer, de plastifier puis découper les personnages et étiquettes du document mis à votre disposition. Vous pouvez le télécharger ici : Les personnages du jeu Conju’Gage.

Voici une petite vidéo explicative sur la présentation de ce document.

Les temps composés

les temps composés

Dans un premier temps nous nous sommes contentées de présenter les temps simples dans ce document. Le but était de comprendre pourquoi et comment on conjuguait. Mais c’était sans compter sur mon fils dyslexique qui me permet sans arrêt de me remettre en question. Lors de ses écrits, si je lui demandais de trouver le verbe afin de vérifier ses accords, il me séparait systématiquement l’auxiliaire du participe passé pour les temps composés. Conclusion : il n’avait pas compris.

Comme toujours, une idée a émergé de ma tête et j’ai pensé aux enfants siamois. Afin d’éviter de le choquer, j’ai cherché sur internet un animal qui possèderait deux têtes et un même corps. Je suis alors tombée sur un chien à deux têtes et lui ai dit : ” tu vois ce chien, c’est le verbe. Mais il a deux têtes comme notre verbe. Une de ses têtes s’appelle auxiliaire et l’autre s’appelle participe passé.

Cynthia a donc réfléchi à une façon d’intégrer cette problématique sur notre personnage Mr Verbe. Elle a alors agrémenté les deux branches de sa tête, de deux casquettes : une avec un A (pour auxiliaire) et une autre avec PP (pour participe passé).

On a alors complété le document avec de nouvelles étiquettes et les nouveaux accessoires du verbe : ses casquettes.

 

les casquettes de Mr Verbe ou les temps composés

Ainsi il ne reste plus qu’à expliquer à l’enfant qu’il n’y a que deux auxiliaires : être ou avoir. D’ordinaire ce sont des verbes, mais quand ils sont en mode “casquette” alors ils deviennent des auxiliaires.

Par ailleurs on définit 4 nouveaux temps composés à partir des temps simples. L’infographie ci-dessous le résume simplement.

 

formation des temps composés

Résumé

Pour télécharger le résumé de cet article, rendez-vous dans la boutique rubrique Outils Pédagogiques puis sur Documents gratuits. Ou cliquez sur le lien suivant : Document du Jeu Conju’Gage.

Gardez en tête que ce document a uniquement pour but de faire comprendre pourquoi et comment on conjugue. Pour la mémorisation de la conjugaison des verbes à tous les temps de l’indicatif, le jeu Conju’Gage sera plus approprié. Cliquez sur l’image ci-dessous pour en savoir plus.

 

Partagez l'article sur vos réseaux sociaux en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Facebook
WhatsApp
Email
Twitter
Pinterest
LinkedIn

1 commentaire pour “La Conjugaison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles du blog des supers Mom's

apprendre à lire en IEF

3 grandes étapes pour apprendre à lire

D’après le livre de Stanislas Dehaene, la psychologue Uta Frith a proposé en 1985 un modèle sur l’apprentissage de la lecture. Ce modèle est toujours d’actualité et décline l’apprentissage de la lecture en 3 étapes. Les enfants passent en continu d’une étape à l’autre. La durée de ces étapes peut …

Maman entrepreneure et IEF : rêve ou réalité ?

Être maman, femme entrepreneure et faire école à la maison est-ce compatible, réalisable et surtout rentable ? Partout sur le net, on nous incite à devenir notre propre entrepreneur. D’ailleurs, nombreux sont ceux qui nous font miroiter avec des photos de vacances à couper le souffle. Ça semble si facile …

réglettes Cuisenaire et figures géométriques

Figures géométriques planes : les mémoriser en 3 étapes

La géométrie pose très souvent problème aux élèves. Moi-même étant jeune, je n’aimais pas ça et n’en voyais pas du tout l’intérêt. Faut dire que la façon dont c’est présenté à l’école n’est pas très attractive. Pourtant, quand on y réfléchit bien, notre quotidien est entouré de figures géométriques planes …

inspection académique

Les 15 erreurs qui m’ont fait rater ma première inspection académique

Ma première inspection académique a été un véritable fiasco pour mes enfants scolarisés au collège. Un fiasco ? Le mot est faible puisqu’on m’a enjointe à la fin de l’année scolaire de 2015 à re-scolariser mes enfants… Aujourd’hui, j’ai toujours cette impression de mal faire ou de ne jamais faire …