Planning : comment le mettre en place en IEF ?

Quand on a plusieurs enfants de différents âges en IEF, un planning peut être le bienvenu voir une nécessité pour ne pas perdre pied. Lorsqu’on fait du unschooling, on n’en a pas nécessairement besoin. Mais si l’enfant le demande pour mener à bien un projet, alors il faut l’accompagner en ce sens. Si vous suivez des cours par correspondance (CPC), les journées sont plus ou moins rythmées par les envois des cours. Certains CPC vous envoient même un emploi du temps. Mais si vous êtes à cheval entre ces deux extrêmes, alors vous aurez peut-être envie de leur laisser une grande marge de liberté tout en leur apportant un cadre. D’où la nécessité de mettre en place un planning.

Voilà le sommaire de l'article. Vous pouvez cliquer sur chaque titre
1. Pourquoi ai-je mis en place un planning ?

Comme vous le savez (ou pas), j’ai six enfants. J’ai commencé l’IEF en déscolarisant tous mes enfants dès ma première année. Autant vous dire que ce fut un échec cuisant ! Non seulement je n’avais pas les clefs nécessaires pour communiquer de façon apaisée avec mes enfants, mais en plus je ne m’étais absolument pas préparée, vaniteuse que j’étais, sûre de réussir de part mon statut de prof. La vie m’a bien remise en place je vous assure ! 

D’ailleurs je vous partage mes meilleurs conseils (issus de mes pires erreurs) dans cet atelier gratuit > Faire école à la maison

Concernant mes plannings, vous pouvez les retrouver chaque semaine sur cette page : Nos plans de travail hebdomadaires en IEF.

J'ai 2 enfants en IEF

Que s’est-il passé pour que le nombre d’enfants en IEF passe de 6 à 2 en l’espace de 5 ans ?

Le premier

L’aîné a détesté l’école à la maison, et il faut dire qu’à l’époque je lui avais plus présenté comme une sanction que comme une récompense. Ses bulletins scolaires n’étant pas à la hauteur de ce qu’il était capable de faire, j’avais décidé de le mettre au pas. Mais c’était sous-estimer la force de caractère de mon fils. Et heureusement qu’il m’a tenue tête du haut de ses 14 ans, car j’étais littéralement à côté de la plaque ! Il a repris le chemin de l’école l’année qui a suivi. Je vous rassure depuis nos rapports ont super bien évolués (et oui, j’ai changé) et nous avons maintenant une relation de connivence 🙂

Le deuxième

Le suivant a décroché l’année suivante quand j’ai souscrit à des cours par correspondance avec le CNED niveau 4ème(sous la pression de l’inspection). Les cours étaient trop denses, les devoirs à rendre trop nombreux et trop fréquents. Il a préféré retourner sur les bancs de l’école. Si je connaissais à l’époque mieux mes droits, je n’aurais pas céder à cette pression.

Le troisième

Il a quitté le navire à ses 13 ans pour intégrer la classe de 3ème et passer son brevet. Une tentative de retour en 6ème au collège s’était soldée par un échec cuisant. Il ne se sentait pas compris par ses professeurs et trouvait le système très injuste. Pour anecdote, le principal m’a un jour convoquée pour me dire : “votre fils est très intelligent, mais il va devenir une petite frappe.” [GRRRR, Maman a bien eu envie de le mordre, mais elle s’est retenue…] Bien entendu, c’est aujourd’hui un enfant parfaitement équilibré 🙂

Le quatrième

Le quatrième a rejoint les bancs de l’école en CM2. Déscolarisé depuis la moyenne section, cet hypersensible très intelligent est très enclin au jeu (ce qui est tout à fait normal pour un enfant). Par contre, la lecture ou l’écriture… pas trop. Ce qui devient problématique lors des inspections. Les conflits et les crises de larmes devenant de plus en plus fréquents, j’ai fini par prendre la décision de l’inscrire à l’école pour tester 1 année. Malgré une maîtresse très rigide et de l’ancienne école, il s’en est bien sorti et a apprécié se faire de nouveaux copains. Après une grande hésitation, il a choisi de tenter sa chance en 6ème au collège, tout en gardant en tête la possibilité de revenir sur sa décision l’année prochaine..

Quels sont les profils de mes 2 enfants en IEF ?

Il me reste donc ma fille Dalila née en 2013 (en cycle 2 au moment où j’écris cet article) et qui n’a jamais été à l’école. Ainsi que mon fils Ryad né en 2005 et déscolarisé après un CE1 désastreux. Ryad est dyslexique et a une forte dysphasie. Il a été suivi 2 ans en orthophonie pour le CP et le CE1. Ses séances se sont terminées suite au passage à la retraite de son orthophoniste qui ne trouvera jamais de remplaçant…

Dalila est dyslexique et/ou dyspraxique. Cette année j’ai eu la chance de trouver enfin une orthophoniste disponible (après un an d’harcèlement de ma part), qui plus est très compétente. J’ai pu aussi reprendre le suivi de Ryad.

Les plannings sont pour nous une nécessité. Si vous n’en éprouvez pas le besoin, ne vous l’imposez surtout pas 

2. Un peu d'histoire...
plan de travail freinet

Historiquement, le plan de travail remonterait en 1910 et aurait été mis en place par Helen Parkhurst aux États-Unis. En France, c’est Célestin Freinet qui en sera le précurseur en 1937 (1). Sa principale problématique était de permettre à chacun de s’occuper librement tout en apportant au groupe classe une plus-value sur les apprentissages. Afin de visualiser ce qui avait été fait par le groupe classe et ce qui n’avait pas encore été abordé, ils ont ensuite mis un place des tableaux annexes par matière, visibles aux yeux de tous. Quand un sujet était traité, il était barré afin qu’il ne soit pas traité deux fois.

Pour ceux qui auraient envie de regarder l’histoire de Célestin Freinet je vous mets la vidéo ci-dessous.

3. Que doit refléter un plan de travail en IEF ?

Il n’y a pas de plan de travail type. Il peut y avoir autant de plans de travail que d’enfants ! Je vous partagerai les nôtres pour cette année sachant qu’ils n’ont cessé d’évoluer ces dernières années. Le plan de travail est donc un document permettant à l’enfant de “planifier ses activités à partir de ce qu’il souhaite et peut réaliser, et aussi de ce qu’il a à acquérir et maîtriser au terme de son cycle” (1).

planning IEF cycle 2

Sur son planning, l’enfant pourra :

  • trouver ce qu’il a à faire dans la journée, dans la semaine ou dans le mois. À vous de faire l’inventaire des activités que l’enfant possède et désire faire, tout en vous conformant aux exigences du socle commun de compétences.
  • détailler les étapes d’un projet pédagogique et lister les moyens techniques et matériels pour parvenir à ses fins.
  • évaluer son travail, son autonomie avec sa maman
  • apprendre à s’organiser pour répartir son travail dans la journée, dans la semaine ou dans le mois.

Il est important de rester cohérent entre le travail demandé et les compétences (ou connaissances) de l’enfant. Par exemple, il est parfaitement incohérent d’inscrire dans l’emploi du temps  “additions avec retenues” si l’enfant ne les maîtrise pas encore sans retenue. Il est donc préférable d’évaluer en amont ce que l’enfant maîtrise ou pas. Chaque semaine je remettrai à mes enfants un dossier qui comprendra : le planning de la semaine ainsi que les fiches d’activités à faire pour la semaine. Je vous donne un exemple dans la huitième partie.

4. Comment planifier à l'année ?

Concernant la progression de l’enfant, j’aime le sytème de ceinture inventé par Fernand Oury (1920-1998). Praticien du judo, il avait observé la capacité des judokas à coopérer malgré les écarts de niveaux existants dans le groupe. Il a donc envisagé de transposer cette pratique sportive aux activités pédagogiques.

Instituteur de banlieue, il s’intéresse à l’école primaire, et plus précisément à la classe Freinet isolée dans le groupe urbain. Il rejoint d’ailleurs, le Mouvement de l’École moderne créé par Célestin Freinet en 1949. Il utilise plusieurs techniques empruntées à Freinet. Il les adapte à sa conception de l’enseignement qu’il nommera « pédagogie institutionnelle » pour la différencier de la « pédagogie Freinet » (2). Ainsi il instaurera : le “quoi de neuf ?”, le conseil de classe coopératif et les ceintures de comportement et de compétences.

ceintures de compétences

Une ceinture symbolise donc un ensemble de compétences identifiées. Elles se déclinent en plusieurs couleurs : blanc, jaune, orange, vert, bleu, marron, noir, rouge. Vous pourrez parfois voir : rose, blanc, jaune, orange, vert, bleu, marron, noir. Ces compétences ne seront pas nécessairement totalement acquises à chaque ceinture, mais un certain niveau de maîtrise sera obtenu, et il sera consolidé au fur et à mesure que l’enfant évoluera dans ses ceintures.

Le site du blog du cancre regorge d’informations à ce sujet, et vous trouverez un cahier de réussite du cycle 2 par ceinture de compétences en cliquant ici : Le blog du cancre.

Personnellement je vais m’en inspirer pour ma fille qui sera en CE1 cette année, en le modifiant un peu.

Ci-dessous, vous trouverez 2 vidéos expliquant la pédagogie institutionnelle de Fernand Oury et une autre avec la pédagogie Freinet.

5. Un planning pour les enfants non-lecteurs

S’organiser c’est bien mais comment faire si les enfants ne savent ni lire, ni écrire ? Et bien tout simplement en utilisant des pictogrammes.

La mise en place

étagère Billy, organisation, plan de travail cycle 1

Pour ma fille, j’avais mis en place un espace où j’avais listé toutes les activités par thématique. J’avais utilisé le côté d’une étagère Billy de chez Ikea, et avait collé dessus des bandes velcro autocollantes. D’ailleurs cette étagère est encore d’actualité et permet toujours de donner une visibilité sur le matériel que je mets à sa disposition. En sélectionnant certaines les activités et en enlevant d’autres, elle évite de s’éparpiller. Car trop d’informations tue l’information !

En parallèle, j’avais préparé des images de toutes nos activités et avait collé au dos de chacune des disques de velcro aussi. 

Je vous ai mis juste en dessous le matériel que j’ai utilisé pour avoir ce rendu.

Les disques velcro mesurent environ 2 cm de diamètre et coûtent environ 2-3 €. 

Les bandes velcro mesurent aussi 2 cm de large. Vous avez 2 rouleaux (un avec crochet et un avec boucle)

Pour un aménagement économique et pratique, j’utilise les étagères Billy de chez Ikéa qui ne coûtent que 25 € en blanc. Vous pouvez ajouter des planches supplémentaires pour 8€ de plus à l’unité. Cliquez sur l’image pour être redirigé vers le produit Ikéa.

Toutes les activités pédagogiques disponibles sont rangées sur ces étagères et font le tour de ma salle. C’est moins adapté quand on a des enfants en bas âge de moins de 3 ans qui seront tentés de tout sortir et tout déranger 😉

Le plan de travail à stcratch

Sur une feuille A4 que j’ai plastifiée, j’ai réalisé un tableau à une entrée. En haut de chaque colonne, on retrouve les pictogrammes de chaque thématique : lecture, écriture, calcul, géométrie, jeux de société et ateliers créatifs. Ma fille pouvait ainsi sélectionner plusieurs activités de son choix et les placer sur son planning quotidien.

Dans un premier temps, avec l’enthousiasme, elle remplissait beaucoup trop de cases et ne les finissait jamais. Je l’ai laissée faire, pour qu’elle puisse jauger par elle-même la quantité de choses qu’elle était capable de faire en une journée. 

plan de travail cycle 1
Plan de travail cycle 1
plan de travail cycle 1
6. Gestion du temps - cycle 1 et 2

Afin de lui donner la notion du temps, j’accompagne parfois les activités de ma fille avec un timer. Sinon, j’utilise l’application Mouse timer. On y voit le temps s’écouler via une petite souris qui croque des pommes. Cliquez sur l’image pour télécharger l’application sur votre téléphone.

Dans un premier temps, vous choisissez le temps du chrono. Ça va de 1 à 60 minutes (image de gauche). Dans mon exemple, j’ai cliqué sur 15 minutes. Apparaît alors l’image de droite avec 90 pommes à croquer. La petite souris met 10 secondes à croquer une pomme. L’inconvénient c’est que c’est tellement drôle à regarder que parfois l’attention de l’enfant en est détournée.

Sinon vous pouvez utiliser un timer traditionnel avec 3 différentes couleurs permettant de visualiser le temps restant. Vert : on a le temps. Jaune : il en reste peu. Et rouge : la fin est imminente. Il coûte 19 € sur Amazon. Vous pouvez cliquer sur une des deux images pour être redirigé vers le produit en question.

7. Tuto pour faire votre propre planning

Si vous souhaitez proposer à l’enfant un tableau à scratch pour qu’il apprenne à choisir ses activités, je vous propose le mien au format WORD, qui sera à compléter et adapter à votre matériel. Le document est à télécharger ci-dessous .

Pour rajouter des vignettes, prenez votre matériel en photo, puis miniaturisez-le sous forme de petits rectangles (4 cm x 3 cm). Je vous ai fait un petit tuto vidéo sur word pour le faire vous même.

8. Exemple de planning pour le cycle 2

Le dossier hebdomadaire

Si votre enfant est entré en lecture et en écriture, vous pouvez désormais passer à des plannings écrits. Chaque famille fonctionnant différemment, je ne peux vous donner un plan de travail figé. Toutefois, pour vous inspirer, je vous ai partagé ici mon dossier hebdomadaire de la première semaine pour ma fille. 

Vous pouvez retrouver les suivants chaque semaine sur cette page : Nos plans de travail hebdomadaires en IEF.

Dans ce dossier, elle trouvera : son planning et les fiches de travail. Bien sûr nos journées ne se limiteront pas à ça ! Mais disons que la partie formelle ne dépassera pas une heure par jour, sauf si elle souhaite aller plus loin bien entendu. Nous concernant, seul l’orthographe et les mathématiques sont un peu formels. Mais on reste dans le ludique via de la manipulation.

Nos rituels

La lecture fait partie de nos rituels du soir et est un moment de complicité que ma fille apprécie beaucoup. La plupart du temps elle commence à lire un livre et quand elle fatigue, elle me demande de prendre la relève. Je précise qu’elle est dyslexique avec un doute sur la dyspraxie. C’est pour ça que dans son planning elle a du travail ortho. C’est aussi parce qu’elle a rencontré des difficultés dans ses apprentissages libres qu’on passe sur certains apprentissages un peu plus formels, sans pour autant la placer en difficulté comme elle pourrait l’être en travaillant 6 heures par jour à l’école. Elle décroche très vite et nous misons sur la régularité, le plaisir, le jeu et les courtes séances.

J’ai la chance d’avoir une super orthophoniste qui me fait confiance et estime que son travail est optimal avec le soutien et l’implication des parents. Son but ? Aider ma fille a construire ses propres techniques tout en respectant le fonctionnement de son cerveau. Mais je rédigerai un article plus en détail à ce sujet, la dyslexie étant un sujet vaste et vécu très différemment d’un enfant à l’autre.

planning cycle 2
planning cycle 2
planning cycle 2
planning cycle 2

Comment compléter ce planning ?

exemple de plan de travail au cycle 2

Certaines cases sont à cocher (comme pour les rituels) et d’autres sont à compléter avec le numéro de la fiche de travail. 

Toutes les cases ne seront pas nécessairement complétées sauf pour les rituels. Le but est que toutes les activités prévues pour la semaine soient réparties de façon homogène selon les envies de l’enfant.

Par exemple, si Dalila veut faire sa première fiche de lecture L1 dès lundi, alors elle écrira L1 dans la colonne du lundi sur la ligne “Révision des sons complexes”

Il se peut que lundi elle ne face ni l’atelier géométrie, ni l’atelier sciences. Ce n’est pas grave, ces cases resteront vides.

Si elle a joué au dobble des dizaines mardi, alors elle mettra une croix dans la case correspondante….

Note : l’image ci-contre n’est qu’un exemple aléatoire.

 À la fin de la semaine on fera le point sur les activités faites, non faites, celles qui auront besoin d’être revues la semaine prochaine et je construirai le prochain dossier en fonction du bilan. On évaluera aussi son autonomie ensemble et je reporterai ses activités sur mon cahier de suivi. Enfin je noterai toutes les compétences travaillées dans la semaine sur ma roue des compétences hebdomadaire.

9. Exemple de plan de travail à partir du cycle 3
Le mot d'abel - véronique petit

Le planning de mon fils sera différent de part le contenu mais pas sur la forme. Pour les maths, j’ai différents livres, mais j’utilise aussi le site Toupty sur lequel vous trouverez de nombreux exercices à télécharger au format PDF. Pour le français, on partira sur la lecture quotidienne d’un roman très sympa qui s’appelle “Le mot d’Abel” de Véronique Petit. Sinon un projet pédagogique sur plusieurs mois sera mis en place avec la réalisation d’une BD et donc l’écriture du script de l’histoire. Nous n’irons pas au delà. Les dictées quotidiennes nous permettront de continuer de travailler l’orthographe et la grammaire. 

Concernant l’histoire géographie, on fonctionnera par thèmes et la première semaine on commencera avec le conflit israélo-palestinien avec le visionnage de documentaires. On discutera autour du sujet et on essaiera de créer des cartes heuristiques pour résumer ce qu’on aura appris. Je vous rassure, ces moments seront des moments de double apprentissages, car à l’heure actuelle, je suis une véritable quiche en histoire-géo !

Pour les langues on utilisera cette année le site Espagnol Facile pour l’espagnol, et pour l’anglais où je suis plus à l’aise on partira sur des lecture de magazines avec un apprentissage informel des règles et du vocabulaire. La même version du site existe aussi en anglais : Anglais Facile. C’est la première année que je vais expérimenter cette façon de travailler. Donc je ne peux pas vous faire encore de retour constructif sur les langues et l’histoire-géo.

Je vous partage ci-dessous le plan de travail de la première semaine de mon fils. Comprenez qu’il s’adapte parfaitement à lui et ses particularités. En aucun cas ce n’est une référence. Pensez à vous l’approprier.

10. Faire le lien avec les compétences du socle commun

Dans mon article sur ” comment s’organiser en IEF ? “, je vous ai expliqué dans la 7ème partie comment je faisais le lien avec socle commun. Je ne vous le rappellerai jamais assez, mais ce qui est exigé au niveau de la loi, c’est de mettre en oeuvre les moyens nécessaires pour permettre à vos enfants d’acquérir le maximum de compétences du socle commun jusqu’à ses 16 ans. Il est inutile que je vous rédige un nouveau pavé à ce sujet. Je vous mets plutôt les liens vers les articles en question. Cliquez sur les images ci-dessous.

Sources :

(1) apprendre avec les pédagogies coopératives de Sylvain Connac

(2) Wikipédia 

Si vous avez aimé cet article ou si vous avez des questions, laissez-moi un commentaire !

Car un blog sans commentaire, c'est comme un repas sans sel 😉

Partagez l'article sur vos réseaux sociaux en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Facebook
WhatsApp
Email
Twitter
Pinterest
LinkedIn

24 commentaires pour “Planning : comment le mettre en place en IEF ?

  1. Tout d’abord merci beaucoup Myriam pour tout tes partages tu m’aides beaucoup au quotidien!
    J’ai une question par rapport à la programmation à l’année… Quel est l’interet de faire une programmation a l’année si on veut suivre le rythme de l’enfant ? Quand je fais cette programmation est ce que je dois me fixer des dates “butoirs” (même si elles ne sont pas respectées)?
    J’ai beaucoup de mal avec mon organisation, c’est souvent de l’improvisation mais ça m’épuise et en même temps je n’arrive pas a me projeter plus loin .

    1. L’intérêt d’une programmation à l’année est de te donner une ligne directrice, surtout pas une deadline. Ça te permet de savoir après telle ou telle notion ce que tu vas pouvoir présenter après. Mais bien évidemment tu suis le rythme de l’enfant. C’est pour ça que mes planning je les revois chaque semaine et les réajuste en fonction de ce qu’on fait ou pas les enfants 🙂 D’ailleurs pour t’inspirer, je les mets à disposition sur cette page : https://apprendsmoiautrement.fr/plans-de-travail/

  2. Merci beaucoup pour cet article très complet. J’apprends beaucoup avec vous et vos conseils m’aident beaucoup dans les apprentissages de mes enfants. Merci beaucoup pour tous vos partages

  3. Bonjour,
    C’est avec beaucoup d’attention que j’ai pu lire cet article (et d’autres !). Le plan de travail semble être un outil pertinent d’organisation, que ce soit pour l’enfant comme pour l’adulte. Je suppose que publier les différentes fiches hebdomadaires demandent beaucoup de temps. Cela-dit, je suivrai avec attention celles que tu auras la générosité de nous partager.

    Avec toute ma gratitude,
    Hope !

  4. Salam aleykoum,

    C’est très gentil de prendre le temps de partager ces contenus, j’aime beaucoup ton organisation elle paraît clair et simple a appliquer au quotidien. Mais je me demande, est-ce que pour le cycle 1 ce système est adapté. avec des maternelles, sa pourrait être moins évident, a tu testée? Aussi quand on manque de matériel, du coup le travail sera plus informel ou au contraire plus formel avec des fiches. Penses-tu que on peut l’adapter ?

  5. Assalamou a’leyki,

    BaarakaLlaahou fiki pour ton article et pour les plans de travail.Je ne sais pas encore si je vais m’en servir mais je les garde “précieusement” sous le coude au cas où…

  6. Toujours interessants tes articles. merci bcp Myriam. Ma fille n’a encore que 5 ans, mais te lire m’inspire, ca me donne des idees que je pourrais essayer pour elle à la maison. Ton retour d’experience est enrichissant. Bonne rentree

  7. Bonjour Myriam
    Merci bcp pour cet article très complet il tombe à point pour la rentrée. Je ne pratique pas l’IEF mais l’article va bcp m’apporter pour le travail avec mes enfants et d’éventuels reconfinements.
    Encore merci pour ce partage j’ai appris bcp de choses je pense le relire tellement il est intéressant et enrichissant. Bon courage à vous pour la suite de vos aventures 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles du blog des supers Mom's

réglettes Cuisenaire et figures géométriques

Figures géométriques planes : les mémoriser en 3 étapes

La géométrie pose très souvent problème aux élèves. Moi-même étant jeune, je n’aimais pas ça et n’en voyais pas du tout l’intérêt. Faut dire que la façon dont c’est présenté à l’école n’est pas très attractive. Pourtant, quand on y réfléchit bien, notre quotidien est entouré de figures géométriques planes …

inspection académique

Les 15 erreurs qui m’ont fait rater ma première inspection académique

Ma première inspection académique a été un véritable fiasco pour mes enfants scolarisés au collège. Un fiasco ? Le mot est faible puisqu’on m’a enjointe à la fin de l’année scolaire de 2015 à re-scolariser mes enfants… Aujourd’hui, j’ai toujours cette impression de mal faire ou de ne jamais faire …

apprendre ses tables de multiplication

Tables de multiplication : 3 étapes pour les retenir définitivement

Les tables de multiplication sont un sujet récurrent parmi vos questions et donc un problème. Comment faire pour les apprendre et ne plus les oublier ? Mais je dirai qu’avant de se poser cette question, la vraie question à se poser c’est pourquoi les retenir ? Y a-t-il au final …

Comment calculer avec les réglettes Cuisenaire

Comment utiliser les réglettes Cuisenaire ?

Sur mon réseau social Instagram, vous avez peut-être pu voir ma fille réaliser des calculs avec les réglettes Cuisenaire. Cet outil suscitant pas mal de questions, j’ai décidé de vous rédiger un article vous expliquant le rôle de ces réglettes, comment on les introduit et comment on joue puis travaille …