Quelle pédagogie choisir ?

Vous avez souhaité avoir un petit résumé des différentes pédagogies. Voici une liste non exhaustive. N’hésitez pas à m’envoyer vos questions ou suggestions, je me ferai un plaisir de chercher et d’y répondre dans la mesure du possible.

 


 

♥ PÉDAGOGIE MASON :

Charlotte Mason (1842-1923) est une enseignante britannique qui a consacré sa vie à améliorer l’enseignement des enfants. Elle est l’initiatrice du homeschooling car convaincue de la nécessité de l’implication des parents dans l’éducation des enfants.

Voici les 5 points principaux de cette pédagogie :
1. Les enfants sont des personnes dès la naissance et ne naissent pas bons ou méchants.
2. Les principes de l’autorité et obéissance sont naturels et fondamentaux mais doivent être limités dans le respect de l’enfant qui ne doit pas obéir par crainte ou amour ou sous influence.
3. L’éducation est une atmosphère, une discipline et une vie. Atmosphère, car il faut laisser un enfant librement évoluer dans son milieu naturel entouré d’adultes et non l’infantiliser. Discipline, car il faut donner de bonnes habitudes au corps et à l’esprit. Vie, car le programme d’étude des enfants doit être varié et généreux pour satisfaire au besoin intellectuel intense qui traverse les enfants dès leur plus jeune âge. L’esprit de l’enfant n’est pas un sac à remplir d’idées.
4. L’enfant est formé à travers l’observation de la nature, d’exercices physiques, de travaux manuels, de sciences, d’arts et de livres.
5. Il n’y a pas de séparation entre l’esprit divin et la vie intellectuelle des enfants, et il leur est enseigné que l’esprit divin a constamment accès à leur esprit et qu’il est leur soutien continuel dans tous leurs intérêts, devoirs et joies de la vie.
La devise des étudiants est « Je suis, je peux, je devrais, je ferai ».

 


 

♥ PÉDAGOGIE STEINER :

Rudolf Steiner (1861-1925) a été le fondateur d’un courant appelé anthroposophique. Il pense ainsi qu’il est possible de dépasser la vision matérialiste du monde qui nous entoure par la connaissance propre de notre moi intérieur. C’est aussi une perception psychique qui emmène l’homme vers des réflexions religieuses (ici chrétiennes) et vers le développement d’une responsabilité individuelle où l’être-humain reconnait les conséquences de ses propres actes.

J’ai peiné à trouver des sources sûres sur cette pédagogie reposant sur ce principe et ne peux en conséquence plus vous en dire sur ce courant philosophique. D’un point de vue pédagogique, le cursus se divise en 3 grands cycles :
– jusqu’à 7 ans : le jardin d’enfant. L’imitation, le jeu et le chant sont la base de l’éducation.
– de 7 à 14 ans : un professeur assure l’instruction des matières principales (calcul, écriture, lecture, histoire-géographie et sciences). Les langues, activités manuelles, le sport sont données par des professeurs spécialisés. Les premières années l’enseignement est concret, imagé puis va de plus en plus vers l’abstrait.
– de 15 à 18 ans : je n’ai pas trouvé plus d’informations.

 


♥ PÉDAGOGIE FREINET :

Célestin Freinet (1896-1966) est un pédagogue français qui a développé toute une série de techniques pédagogiques basée sur l’expression libre des enfants, sur la correspondance inter-scolaire, l’imprimerie, le journal scolaire, les enquêtes, les réunions de coopérative, les promenades scolaires… etc.
La vie politique et civique est très ancrée dans cette pédagogie s’étant émancipée à une époque fortement marquée par des conflits idéologiques.

 

 


♥ PÉDAGOGIE MONTESSORI :

Maria Montessori (1870-1952) est une femme médecin et pédagogue italienne. Dans sa pédagogie, l’enfant est le centre de l’apprentissage. Après avoir observé pendant des années, différents types d’enfants, elle a pu noter quels étaient de façon générale leurs besoins fondamentaux en fonction des âges. Avant 6 ans, ce sont des cerveaux éponges en pleine imitation. Ils ont besoin de concret et d’autonomie. Elle reprendra certains travaux de Jean Itard et Edouard Séguin et apportera sa contribution. Elle offre un cadre adapté aux besoins innés de l’enfant et à ses caractéristiques physiques pour lui permettre de devenir un petit-être totalement autonome dans sa pensée et dans ses actes.
Le matériel scientifique répond aux besoins propres de l’enfant qui sont : l’ordre, le langage, le mouvement et le raffinement sensoriel.
De 7 à 12 ans l’enfant traverse une période de questionnement, un besoin de comprendre pourquoi. Le matériel devient de plus en plus abstrait.
De 12 à 18 ans l’enfant rentre de plus en plus dans la vie active et apprend le monde de l’entreprise à travers des fermes pédagogiques.

 


 

♥ PÉDAGOGIE CUISENAIRE :

Georges Cuisenaire (1891-1975) est un pédagogue belge en mathématiques. En 1945 il réalise un jeu de bandelette cartonnées et colorées permettant l’apprentissage du calcul pour les enfants. Avec le temps elles se transformeront en petites réglettes de bois. Cette méthode est adoptée par des milliers d’instituteurs dans plus de 60 pays dans le monde et d’une grande efficacité.

 

 

 


♥ PÉDAGOGIE SUDBURY :

Les écoles Sudbury sont des écoles allant de la maternelle au secondaire, où les élèves sont acteurs et responsables de leurs apprentissages.  La première école a été fondée par Daniel Greenberg et son épouse en 1968. Ces écoles sont régies par la démocratie, élèves et adultes y sont égaux. La liberté est le principe de base tant qu’elle n’atteint pas à l’équilibre sociétaire ou à la liberté d’autrui. Il n’y a aucun programme éducatif, chacun apprend au gré de ses envies. Il en existe une aujourd’hui en France, sur Paris, appelée École Dynamique.
Selon ce type de philosophie, les enfants possèdent les principales compétences nécessaires à la vie d’adulte telles que : créativité, imagination, vigilance, curiosité, responsabilité, considération et jugement. Ce qui vient consolider le tout jusqu’à la vie d’adulte, c’est l’expérience. Faire grandir les enfants dans une société démocratique c’est le meilleur moyen d’en faire des adultes responsables et capable de vivre en société démocratique à l’âge adulte.

 


 

♥ UNSCHOOLING :

Le courant unschooling, fondé par John Holt en 1977, n’est autre que l’actuelle « école à la maison ». Bien qu’aujourd’hui, beaucoup de personne pratiquant l’instruction en famille, suivent généralement un programme extérieur, le principe du “unshooling” est un mélange de la philosophie des écoles Sudbury et de la pédagogie de Charlotte Mason, où l’enfant est libre d’apprendre ce qu’il aime et ses parents l’accompagnent dans cette démarche. André Stern a ainsi grandi sans école ni programme et en a écrit un livre : “et je ne suis jamais allé à l’école”.

 

Partagez l'article sur vos réseaux sociaux en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Facebook
WhatsApp
Email
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles du blog des supers Mom's

Maman entrepreneure et IEF : rêve ou réalité ?

Être maman, femme entrepreneure et faire école à la maison est-ce compatible, réalisable et surtout rentable ? Partout sur le net, on nous incite à devenir notre propre entrepreneur. D’ailleurs, nombreux sont ceux qui nous font miroiter avec des photos de vacances à couper le souffle. Ça semble si facile …

réglettes Cuisenaire et figures géométriques

Figures géométriques planes : les mémoriser en 3 étapes

La géométrie pose très souvent problème aux élèves. Moi-même étant jeune, je n’aimais pas ça et n’en voyais pas du tout l’intérêt. Faut dire que la façon dont c’est présenté à l’école n’est pas très attractive. Pourtant, quand on y réfléchit bien, notre quotidien est entouré de figures géométriques planes …

inspection académique

Les 15 erreurs qui m’ont fait rater ma première inspection académique

Ma première inspection académique a été un véritable fiasco pour mes enfants scolarisés au collège. Un fiasco ? Le mot est faible puisqu’on m’a enjointe à la fin de l’année scolaire de 2015 à re-scolariser mes enfants… Aujourd’hui, j’ai toujours cette impression de mal faire ou de ne jamais faire …

apprendre ses tables de multiplication

Tables de multiplication : 3 étapes pour les retenir définitivement

Les tables de multiplication sont un sujet récurrent parmi vos questions et donc un problème. Comment faire pour les apprendre et ne plus les oublier ? Mais je dirai qu’avant de se poser cette question, la vraie question à se poser c’est pourquoi les retenir ? Y a-t-il au final …